Tag Archives: paris 10e

B.A.B. : le b.a.-ba du Burger !

1 Déc

L’ambiance : Cette fois-ci, on est dans le 11e, juste derrière l’hôpital Saint Louis, à deux pas du rutilant Floréal. Après le bar à vin, le bar à huîtres (bientôt à côté du Septime), le bar à tapas (qui vient d’ouvrir dans le 9e), voici un bar à Burgers ! Côté déco, on joue dans le scandinave : large parquet clair, grandes tablées, petit côté salon, chaises dépareillées, mur de pierres brutes, tables en formica et cuisine apparente (mais qui reste discrète puisqu’elle est derrière un large vitre qui retient les odeurs et le bruit !). Le résultat donne un endroit agréable où l’on a envie de rester chiller toute l’après-midi en buvant des cafés !

On y va pour ? Goûter un burger Haute Couture ! La carte est alléchante : burger qui fume, wasabi burger, mysterious burger (pour ceux qui n’arriveront pas à se décider), black tentacules… Je décide de rester dans le classique et de prendre un Cheese not so classic. Le mélange des saveurs et les ingrédients choisis sont plutôt originaux : pain bun by Gontran Cherrier, viande assaisonnée par la maison un chouille trop cuite à mon goût, tomate fondante au cœur de la viande, tomme de Savoie coulante… C’est bon, mais pas assez généreux ! On en prendrait bien deux avec plus de sauce, plus de fromage… ! D’accord, on se la joue burger chic, mais si on voulait vraiment être classe, on choisirait la Caesar Salade, pas le burger… alors bon dieu, faites un burger qui tienne au corps, pas un truc chichiteux sous cloche !

 

Cheese not so classic du BAB

Cheese not so classic du BAB

Cheesecake du BAB

Cheesecake du BAB

Avec qui ? Un couple d’amis amoureux !

Le bonus : le dessert homemade délicieux, notamment le cheesecake à tomber !

Le point noir : Les burgers du BAB sont bons et les recettes soignées et originales, mais ils gagneraient à faire des sandwichs un peu plus généreux ! On veut quand même de la junk food nous !

Le prix : 15 à 17€ le burger avec ses frites.

Où ? 18, avenue Claude-Vellefaux, Paris 10e.

Publicités

Le Petit Cambodge : une cantine à bobun pour bobo !

24 Oct

L’ambiance : Des tables hautes que les clients du restaurant se partagent, des tabourets pas très conforts, des ampoules qui tombent du plafond (je veux les mêmes dans mon salon !!!). A l’intérieur, les habitants du quartier se mélangent avec les vrais branchés ! Si le petit Cambodge manque encore un peu de caractère, on ne doute pas qu’il trouve (très) rapidement son credo !

On y va pour ? A priori, cela devient une manie : les restaurants monoplats ! Pour le Petit Cambodge, digne héritier de son grand frère Le Cambodge, un restaurant familial cambodgien, c’est le bobun qui est à l’honneur ! Rappel : le bobun est un plat indochinois complet servi chaud-froid. Au petit Cambodge, il atteint quasi la perfection ! On le choisi au bœuf ou à la crevette.  Servi dans un grand bol, on mange à la baguette des lamelles de bœuf mariné, des nems coupés en morceaux, des carottes en rondelles, des cacahuètes pilées, des vermicelles de riz, des herbes fraîches (ciboulette thaï, menthe, coriandre…) le tout arrosé de sauce au nuoc-mâm (miam… !).

Le bobun spécial

Le bobun spécial

Avec qui ? Son amoureux un vendredi soir pluvieux (parce que depuis peu, on a la chance d’être des 10ièmards !)

Le bonus : Manger un bobun pour par cher dans un endroit trendy et sans des baguettes jetables en bois !

Le point noir : c’est tout nouveau, tout beau, mais ça manque encore de vécu…

Prix : entre 9,50 et 13€.

Où ?

20, rue Alibert, Paris 10e.