Tag Archives: entrecôte

Les Toqués : l’entrecôte de malade !

29 Avr

L’ambiance : Au dessus de la Butte, dans une rue jusqu’alors inconnue, on découvre ce tout petit restaurant à la devanture accueillante. Passé la porte, le bois et le blanc règne en maître, quelques meubles et luminaires chinés ça et là… on se sent direct chez soi dans ce décor épuré, style nordique, tellement qu’on dirait que ce nouveau bistrot vient direct de chez Ikea ! La gouaille énergique de Kevin en salle donne pourtant bien vie à cet espace conçu par deux copains des bancs de la fac !

On y va pour ? Goûter la cuisine sans chichi de ce resto de potes ! En entrée, une verrine de ricotta et aubergine fraîche et goûteuse, on en mangerait sans fin… La suite, une pièce de bœuf comme on en mange rarement accompagnée d’un gratin dauphinois qui tient ses promesses… un sans-faute simple et sans prise de tête, une bonne cuisine de quartier réalisée avec des produits frais comme on devrait en trouver plus souvent.

Verrine Ricotta-Aubergines

Verrine Ricotta-Aubergines

L'entrecôte de malade des Toqués

L'entrecôte de malade des Toqués

Avec qui ? Une bande de copines et on s’installe à la table derrière la devanture !

Le bonus ? Du Diplomatico (ce fameux rhum vénézuélien) en digestif… un bonheur !

Le point noir ?  On n’avait plus faim pour goûter les desserts…

Le prix : Entre 30 et 40€ à la carte le soir, menu le midi.

Où ? 10, rue Letort, Paris 18

Vive l’entrecôte du Bistrot Vivienne !

18 Avr

L’ambiance : Un vieux bistrot parisien un brin chic : miroirs, banquettes en velours pourpre et tables en bois… Il faut noter que l’emplacement facilite la tâche : ce bistrot est au coeur de la galerie Vivienne (comme son nom l’indique) ! L’ambiance est un poil guindée heureusement, la gentillesse des serveurs sauve un peu la mise. En bref, beaucoup moins fun qu’avant.

On y va pour : manger une entrecôte ! 300g de viande servis avec une sauce béarnaise et des pommes grenailles. La qualité de l’entrecôte est bonne mais pour celles et ceux qui aiment la viande bien rouge, demandez bleu plutôt que saignant, la notre, demandée saignante, était un chouilla trop cuite. Dommage ! On retentera quand même notre chance pour voir…

Reste la note sucrée, un kounia mann étonnamment sec sauvé in extremis par un caramel au beurre salé en sauce (une tuerie…) !

Entrecôte Bistrot Vivienne

L'entrecôte du Bistrot Vivienne

kouin aman Bistrot Vivienne

Kouin aman du Bistrot Vivienne

Avec qui : sa mère ou sa grand-mère aux heures de pointe, sinon une copine qui a envie d’une entrecôte à 17h un dimanche aprèm !

Le bonus : l’incroyable cadre de la galerie Vivienne et la terrasse ouverte toute l’année placée dans cette galerie. On s’assoit sous la verrière pour dîner ou boire un verre… Un endroit féérique.

Le point noir : depuis le changement de propriétaire, quasi tous les prix ont augmenté 3 à 4 €. Du coup, d’un bistrot sympa à faire entre potes, le Bistrot Vivienne est devenu une brasserie chic qu’on préfère éviter aux heures de pointe.

Le prix :
24 € l’entrecôte.

Où ?
4, rue des Petits-Champs
Paris 2.