Tag Archives: burrata

Le Café de la Jatte : une déclaration d’amour aux Pouilles

26 Mai

L’ambiance : Il faut du temps pour arriver au Café de la Jatte (tout dépend d’où on vient…), mais quand on y est, on y est bien. C’est un espace de verdure aux portes de Paris transformé par ses nouveaux propriétaires en grande trattoria italienne ! La salle est immense (400 couverts) et dominée par le squelette de l’ancêtre de la baleine, la verrière high-tech se découvre complètement aux beaux jours pour ne rien gâcher au plaisir. Les serveurs italiens (pour la plupart) virevoltent autour des tables… Installée à une table, le ciel étoilé au dessus, un verre de Spritz (délicieux cocktail vénitien) à la main… un air de vacances me prend soudain !

On y va pour ? Goûter la délicieuse cuisine italienne de Giovanni Perrone ! ATTENTION, ici, on parle de véritable cuisine italienne, celle qui fait la part belle aux produits sans chichi ! Giovanni vient du talon de la botte, les Pouilles, cette fameuse région où l’on trouve la burrata, l’or italien… et cela se sent ! Alors, que se passe-t-il dans les assiettes du chef  ? MIAM ! Une salade tomates cerises – burrata au top, un gaspacho de tomate et son king crabe ravissant, une carpaccio d’espadon façon “vitello tonnato” qui se défend et un plat de fine tagliatelles à l’encre de sèche avec ses langoustines réalisé sans faute… ! Mais, mon coup de cœur va à la découverte de la stracciatella ! Non, ce n’est pas la glace, mais l’intérieur crémeux de la burrata… une véritable explosion de saveurs en bouche en provenance direct des Pouilles ! Et le Café de la Jatte est le seul endroit où l’on peut en manger à Paris…

Et pour les desserts ? Vous n’avez plus faim… laissez-vous quand même tenter par un tiramisu au limoncello étonnant ou par un délicieux carpaccio d’ananas rafraîchissant ! Et si vous avez encore une petite place, optez pour une meringue qui swingue avec des framboises et une chantilly… miam !

Salade de tomates cerises et burratina du Café de la Jatte

Salade de tomates cerises et burratina du Café de la Jatte

Tagiatelle à l'encre de sèche et ses langoustines au Café de la Jatte

Tagiatelle à l’encre de sèche et ses langoustines au Café de la Jatte

Meringue framboise-chantilly du Café de la Jatte

Meringue framboise-chantilly du Café de la Jatte

Avec qui ? Son amoureux un soir d’été, ses parents en hiver, sa grand-mère au déjeuner… !

Le bonus ? Au Café de la Jatte, tout est frais ! De la langoustine aux légumes en passant par les pâtes qui sont faites maison !

Le point noir ? It’s far away…

Où ? Ile de la Jatte,  60, bd Vital Bouhot, Neuilly-Sur-Seine.

Le prix ? 40-50€ le soir à la carte (certes, ce n’est pas donné, mais ça vaut le coup pour les produits d’une très grande qualité !).

Le secret italien le mieux gardé de Paris : La Cooperativa Latte Cisternino

26 Juil

La burrata di Bufala, ça vous dit quelque chose ? Du lait de vache qui a été malaxé et filé auquel on a ajouté des chutes de mozzarelle et de la crème. Le résultat est cette petite tuerie, nouvelle coqueluche des gourmets de Paris : une boule blanche qui ressemble étrangement à de la mozzarella mais qui n’en est pas. A la surface, elle offre une légère résistance à la fourchette mais c’est pour mieux caché son coeur légèrement liquide et onctueusement velouté ! Gustativement, c’est une merveille, elle n’a besoin d’aucun artifice, elle offre à nos papilles ses rondeurs volutpueuses qu’on assaisonne d’une pointe de fleur de sel et de poivre ! Un produit à se damner !

Mais où la trouver ? Le vrai secret est là, l’endroit magique où on peut la trouver en boule de la taille idéale de 500g et à un prix plus qu’abordable ! Ce lieu fait partie de ceux qu’on ne partage qu’avec ses vrais amis, ceux qui ont le mérite de faire 30 minutes de métro pour aller chercher LE produit dans LA boutique !

cooperativa-latte-citernino-agite-tes-papilles

L'étalage de la Cooperativa Latte Cisternino

Cette authentique crémerie italienne, qui devrait être le secret le mieux gardé de Paris, s’appelle La Cooperativa Latte Cisternino (il n’y a d’ailleurs pas une mais quatre adresses à Paris). Ici, pas de chichis : les cartons de pâtes sont posés à même le sol, la vitrine présente les produits sans fioriture et le fond sonore se contente des papotages en italien entre le vendeur (il ne parle pas français) et les habitués !

mozzarella-cooperative-latte-cisternino-agite-tes-papilles

La Mozzarella de la Cooperativa Latte Cisternino

parmesan-cooperativa-latte-cisternino-agite-tes-papilles

Le Parmesan de la Cooperativa Latte Cisternino

riccotta-cooperativa-latte-cisternino-agite-tes-papilles

La Ricotta de la Cooperativa Latte Cisternino

L’astuce est d’y aller le jeudi car c’est le jour où tous les produits arrivent directement de la Campanie et donc celui où vous êtes quasi certain de trouver de la Burrata et tous les autres produits en provenance de la botte : Speck, pâtes fraiches, Coppa, riccota au lait de vache…

Maintenant que je vous ai confié ce secret, tâchez d’en faire bon usage !

Ouverts du mardi au samedi de 10h à 13h30 et de 16h30 à 20h.

Coopérativa Latte Cisternino
46 rue du Faubourg Poissonnière
75010 Paris

108 rue Saint Maur
75011 Paris

17 rue Geoffroy-St Hilaire
75005 Paris

37 rue Godot de Mauroy
75009 Paris