Tag Archives: burger

Blend prend d’assaut le Haut-Marais !

7 Juil

L’ambiance : Décidément, les Nantais gastronomes ont réussi leur coup ! Alors que le Blend de la rue d’Argout ne désemplit pas, voilà qu’ils lancent une seconde adresse en grande pompe (lancement presse et tutti quanti !). Dans ce second resto en face du métro Saint-Sébastien-Froissart, calé entre les très bobo Bonton et Merci, c’est le  même concept que le premier du nom  : salle minuscule peinte en noir, tables et tabourets en bois massif et logo du resto : un burger-smiley ! Simple mais efficace, ici c’est le burger qui est roi !
Côté ambiance, les serveurs sont sympas et on peut même boire une bière fraîche  (ce qui par la canicule actuelle est plutôt plaisant) devant l’enseigne en attendant une table (parce que forcément, on attend toujours sa table !) !

On y va pour ? Goûter le burger Signature de la maison ! Chez Blend tout est fait maison : du pain bun légèrement sucré et parfaitement brioché au ketchup pour les burgers en passant pas la sauce qui accompagne les frittes ( faites avec des sweet potatoes, une tuerie ! ). Côté goût, rien a vraiment changé : le burger gastro est toujours au poil, les ingrédients toujours d’aussi bonne qualité, notamment la viande qui vient du fameux Yves-Marie le Bourdonnec. On se régale et on en redemande ! La prochaine fois, promis, je goute une des nombreuses autres créations de la maison !

Burger Signature du Blend

Burger Signature du Blend

Avec qui ? Toujours une amatrices  (ou un amateur) de burger !

Le bonus : Franchement, ces deux petits restos sont devenus une institution qui s’offre même une hashtag perso #BlendHamburger !

Le point noir : Il fait un peu chaud dans la petite salle ! Et là encore, on ne va pas au Blend pour dîner entre copains, on y va pour dîner sur le pouce : c’est le concept du fast food gastro !

Où : 1, boulevard des filles du Calvaire, Paris 3ème.

Prix : comptez 15€ pour un burger et des frittes.

Publicités

Le camion qui fume : mon amour de food truck !

5 Nov

Depuis tout ce temps, j’entendais parler des burgers du Camion qui fume sans avoir la chance de pouvoir les goûter ! Et puis, un midi, devant le bureau, le voilà installé ce fameux camion… l’excitation alors prend mes papilles : est-il vraiment bon ?

Côté ambiance, on repassera pour le confort, il faut manger debout accoudé à des tables hautes, mais la convivialité est là : la chef américaine lance les commandes à voix hautes et son équipe coincée entre les murs du petit camion s’exécute avec amour presque…

Et alors, il est bon ce burger ? C’est le pain surtout qui retient mon attention : tendre, moelleux, légèrement sucré… un bun comme j’en ai rarement goûté. Ensuite, la viande, du lapin pour changer ! Le steack de lapin est préparé un peu comme la farce des tomates par exemple : du lait, du pain, le lapin haché et des pignons. La cuisson réalisée, c’est délicieux ! Pour ceux qui pourraient en être effrayés par le lapin, ne le soyez pas : ça a le goût de poulet ! Reste la sauce au top et la petite feuille de pousse d’épinard parfaite !

Burger au lapin du Camion qui fume !

Burger au lapin du Camion qui fume !

Et comme, on m’a donné la recette de ce fameux burger, je partage avec vous :

Ingrédients :

– Des filets de lapins

– 3 tranches de pain de mie sans croûte

– 1 oeuf

– 40g de parmesan râpé

– 15cl de lait

– ½ botte de persil haché

– 40g de pignon de pin

– 1 oignon

– 4 pains bun

– 2 c.à s. de mayonnaise

– Des feuilles de pousses d’épinard

  1. Dans un bol, coupez grossièrement la mie de pain et mouillez avec un peu de lait.  Hachez le lapin au couteau ou à l’aide d’une machine. Salez et poivrez.
  2. Dans un saladier, cassez l’œuf, battez-le. Ajoutez le parmesan, le persil, les pignons de pin grillés, la mie de pain mouillée et le lapin haché. Malaxez bien le tout et formez 4 steacks de lapin.
  3. Epluchez l’oignon et émincez-le finement. Faites-le colorer dans une poêle, ajoutez une pincée de sucre. Une fois l’oignon coloré, ajoutez-y une 1 goutte de vinaigre basalmique puis laissez cuire une demi heure.
  4.  Faites réchauffer au four les pains à burger. Pendant ce temps, faites cuire les steacks de lapin 5 minutes de chaque côté.
  5. Confectionnez votre burger : sur la base du pain, étalez la mayonnaise, une couche d’oignons caramélisé, des feuilles d’épinard et enfin le steack de lapin.

Bon appétit !

Le repère enfantin : la Cantoche Paname !

20 Juil

L’ambiance : Aller à la Cantoche Paname, c’est un peu comme retourner en enfance : tables et chaises d’école, Barbapapa et collection de Pez impressionnante ! La carte est présentée sur un cahier quadrillé et les plats portent des noms enfantins comme la Salade Thaï-Crayon ou le Dessert de Maman ! Une ambiance ludique et bon enfant entretenu par les nombreux concepts mis au point par Romain Matonnier et Lionel Pigeard (copains depuis 30 ans et propriétaires des Cantoches Panames ) : soirée filles le mardi, cheeseburgers soldés, blind test… j’en passe et des meilleurs !

On y va pour ? Dans cette ambiance Mistral gagnant, tin tin tin… on commande un Cheeseburger de la Cantoche ! Le steack est épais et la cuisson respectée à la lettre, la garniture est au top : oignon rouge, salade, tomate, pickles et la sauce légèrement rosée est à tomber par terre ! Les frites maison sont également excellentes !
Reste un bémol, la consistance du buns qui pourrait être améliorée.

cheese-burger-cantoche-paname-agitetespapilles-

Le cheeseburger de la Cantoche et ses frites maison


cheeseburger-cantoche-parisienne-restaurant-agite-tes-papilles

La sauce du cheeseburger de la Cantoche, une tuerie !


Avec qui ? Un amateur de burger que vous avez envie d’épater !

Le bonus ? Si on est sage, on récollecte des “bons points” à la fin valables pour un café, un chupito ou encore un cocktail (si t’as amassé 5 “bons points”!).

Le point noir ? Cheesecake, Dessert de Maman ou Kinder Surprise… ils donnent terriblement envie… mais les plats sont tellement copieux que je n’ai pas encore eu l’occasion de goûter un seul des desserts !

Le Prix : 14 € le Cheeseburger hors période de solde !

Où ?
Deux adresses aussi bonnes l’une que l’autre bien que la déco soit plus poussée dans celle du 11e :
La Cantoche Paname
97, rue Montmartre
75002 Paris

La Cantoche Paname
40, bd Beaumarchais
75011 Paris

Le QG : le repère du Burger à Boulogne

4 Mai

L’ambiance : Transférer un Diner américain dans un immeuble de plus de 500 ans, il fallait le faire et le résultat est étonnant : les murs épais en pierres apparentes contrastent avec le design contemporain et l’ambiance très new-yorkaise du lieu ! Rien n’est gâché par l’accueil convivial de l’équipe !

On y va pour ? C’est écrit en lettres rouges sur le store du QG : c’est « le repère du burger » ! Pas moins de 10 burgers à la carte, sans compter celui du mois ! J’ai choisi le très classique Bacon Cheese Burger qui n’est pas décevant : pain buns au sésame, grosse feuille de salade, tomates, oignons, viande parfaitement cuite, pickles et coleslaw servis on the side.
Les frites aussi, servies dans un cornet façon papier journal, sont excellentes !
A l’arrivée, le bacon cheese bruger du QG se défend et entre parmi mes burgers préférés !

Le bacon cheese burger du QG avec son cornet de frites

Le bacon cheese burger du QG avec son cornet de frites


bacon cheese burger qg boulogne

Il peut entrer dans le top 10 !

Avec qui ? Un(e) amateur(trice) de burger !

Le bonus : Les desserts qui valent le détour : le cheesecake est fameux !

Le point noir : C’est à Boulogne et pour les Parisiens intra-muros, c’est loin !

Prix : 14,50 € le Bacon Cheese Burger.

Où ?

7, rue de l’Eglise
92100 Boulogne-Billancourt