Tag Archives: alain solivérès

Taillevent : pourrait-on avoir une pincée de folie ?

28 Juil

L’Ambiance ? C’est certain, chez Taillevent, on ne fait pas tomber la veste ! Tenue correcte exigée et service aux petits soins ! « Bonjour Mademoiselle » « Bonjour Mademoiselle » « Bonjour Mademoiselle »… On vous escorte même jusqu’à la porte des commodités parce qu’on ne sait jamais, vous pourriez vous perdre ! Ceci dit, le maître d’hôtel est piquant d’humour, le sommelier avenant de conseils… bref, si Taillevent reste toujours solennel, on gagne en légèreté et on passe un bon moment !

On y va pour ? Goûter la cuisine d’Alain Solivérès. En entrée, la simplicité d’une rémoulade de tourteau à l’aneth accompagnée de sa sauce fleurette citronnée. Pas mauvais, mais il manque une étincelle pour donner de la magie à cette mise en jambe.

remoulade-de-tourteaux-taillevent-restaurant-agite-tes-papilles

Remoulade de tourteau à l'aneth

Arrive le veau de lait cuisiné sur un lit de girolles, mis à part la viande d’une finesse rare parfaitement cuite et des girolles qui livrent toute la force et la finesse de leur saveur, il n’y a, ici non plus, rien à signaler.

veau-de-lait-au-girolles-taillevent-agite-tes-papilles

Veau de lait sur son lit de girolles

Reste la carte du dessert pour allumer l’étincelle ! Un millefeuille plus classique tu meurs arrive. Si la magie n’opère toujours pas, on ne peux pas retirer que le millefeuille est parfaitement réalisé : aérien, fin… une réussite !

taillevent-millefeuille-restaurant-agite-tes-papilles

Le Millefeuille de chez Taillevent

Avec qui ? Ses grands-parents ou de la famille étrangère !

Le bonus ? Chez Taillevent, tout du moins le soir où j’y ai mangé, l’étincelle vient du vin : un Gevrey Chambertin 2002 pour commencer d’une extrême finesse et un Nuits Saint Georges 1er cru 1999 un peu plus sérieux pour la suite !

Le point noir ? La cuisine d’Alain Solivérès est technique et parfaitement réalisée. Pourtant, la magie n’opère pas parce qu’il manque, à mon sens, une pincée de folie, un poil d’originalité ! C’est ça aussi la gastronomie : une émotion, et ici, on a dû mal à la sentir.

Prix : menu à moins de 100€ le midi. Plus cher le soir !

Où ?

15 Rue Lamennais
75008 Paris