Archive | octobre, 2011

Le Petit Cambodge : une cantine à bobun pour bobo !

24 Oct

L’ambiance : Des tables hautes que les clients du restaurant se partagent, des tabourets pas très conforts, des ampoules qui tombent du plafond (je veux les mêmes dans mon salon !!!). A l’intérieur, les habitants du quartier se mélangent avec les vrais branchés ! Si le petit Cambodge manque encore un peu de caractère, on ne doute pas qu’il trouve (très) rapidement son credo !

On y va pour ? A priori, cela devient une manie : les restaurants monoplats ! Pour le Petit Cambodge, digne héritier de son grand frère Le Cambodge, un restaurant familial cambodgien, c’est le bobun qui est à l’honneur ! Rappel : le bobun est un plat indochinois complet servi chaud-froid. Au petit Cambodge, il atteint quasi la perfection ! On le choisi au bœuf ou à la crevette.  Servi dans un grand bol, on mange à la baguette des lamelles de bœuf mariné, des nems coupés en morceaux, des carottes en rondelles, des cacahuètes pilées, des vermicelles de riz, des herbes fraîches (ciboulette thaï, menthe, coriandre…) le tout arrosé de sauce au nuoc-mâm (miam… !).

Le bobun spécial

Le bobun spécial

Avec qui ? Son amoureux un vendredi soir pluvieux (parce que depuis peu, on a la chance d’être des 10ièmards !)

Le bonus : Manger un bobun pour par cher dans un endroit trendy et sans des baguettes jetables en bois !

Le point noir : c’est tout nouveau, tout beau, mais ça manque encore de vécu…

Prix : entre 9,50 et 13€.

Où ?

20, rue Alibert, Paris 10e.

Emporio Armani : un peu de Milan à Paris !

13 Oct

L’ambiance : Saint-Germain-des-Prés ! Il fait bon se montrer chez Emporio Armani, de grands jeunes hommes, chemise parfaitement repassée, pull négligemment jeté sur les épaules comptent fleurette à de superbes jeunes filles blondes, stilletoïsées… Une dernière chose : ras le bol de ne pas voir ce qu’il y a dans l’assiette, la boutique ferait-elle dans l’économie d’énergie ?!

On y va pour : La qualité de la cuisine, la qualité des produits. Avec l’installation dans le coin de la Société (Coste) et du restaurant de Ralf Lauren (le Ralf), il a fallu se surpasser mais la cuisine n’a pas bougé d’un pouce : les plats sont toujours tirés aux quatre épingles, comme si Gorgio him self vérifiait, avant d’envoyer en salle, tout ce qui sortait de la cuisine !
Le résultat : des plats italiens revus au goût du jour comme ce thon mi-cuit pané au wasabi et sa ratatouille.

Thon mi-cuit pané au wasabi et sa ratatouille

Thon mi-cuit pané au wasabi et sa ratatouille

Et des indémodables incroyablement goûtus avec ces lasagnes d’aubergine à la Buffala !

Lasagnes d’aubergine à la Buffala

Lasagnes d’aubergine à la Buffala

Avec qui ? Votre copain qui vote UMP !

Le Bonus : La terrasse ! Le seul grand changement en fait du restaurant Emporio Armani ! Au soleil, le midi !

Le Point noir :
Cher ! Mais bon, c’est Saint-Gemain, c’est happy few…

Prix ? Comptez plus de 30€ pour un plat.

Où ?
149, boulevard Saint-Germain 75006 Paris

Belle Ile en Mer – Marie Galante…

11 Oct

C’était il y a une semaine, une semaine d’été qui s’était invitée par surprise en automne ! Hop, un coup de train et de ferry le vent plein les cheveux et nous voilà à califourchon sur une mobylette pour explorer une île qui ne pouvait pas mieux porter son nom : Belle-île !

Le vent, les embruns, l’océan… ça sent tellement bon la Bretagne, la liberté ! De crique en crique, on découvre une mer bleu turquoise, du sable blanc, des falaises à pic… un décor de rêve à quelques heures de Paris, incroyable !

Le voyage culinaire valait tout autant que le décor la peine ! On commence par une excellente galette complète à la farine de blé noir… une bouchée seulement nous renvoie direct en enfance ! Le fromage fondant, la tomate cuisinée maison et l’œuf qu’on attend de caser au dernier moment… un vrai plaisir culinaire régressif !

Galette complète

Galette complète

On continue par un restaurant de poissons calé au fond du port pittoresque de Sauzon. Bercés par la brise marine, on y a dégusté une aile de raie aussi justement que simplement assaisonnée avec ses légumes sautés. Un accord de saveurs très réussi. Enfin, la mention spéciale va pour le plat de mon accompagnateur : un magnifique bar sauvage dont la chair fondait dans la bouche. Un régal !

L'aile de raie accompagnée de ses légumes sautés

L'aile de raie accompagnée de ses légumes sautés

Après ces moments hors du temps, nous avons retrouvé la terre ferme et l’automne a repris ses droits… A l’année prochaine !

Les adresses :
Crêperie La Misaine
2 Rue du Manoir
56510 Saint-Pierre-Quiberon

Café de la Cale
Quai Guerveur
56360 Sauzon