Archive | mai, 2011

Jaja : Celui qui porte bien son nom !

30 Mai

Ambiance : En plein cœur du Marais, au fond d’une cour, des chaises et des tables de jardin, des oliviers… A l’intérieur, murs en pierres apparentes, larges tables en bois clair… un décor zen et apaisant ! Sans conteste, la population qui fréquente ce lieu est « bobo » mais on s’en fout, parce que pour le coup, ceux-là ont extrêmement bon goût !

On y va pour : J’hésite ! La qualité des assiettes ou la qualité des vins ? Les deux, mon capitaine ! La cuisine du chef …. est épatante, il fait dans la quality junk food et nous, on n’est pas déçu du voyage ! Le hot dog façon Jaja est un mélange de saveurs réussi : pain viennois légèrement sucré, saucisse de Morteau, Mont d’or fondu et salade aux noix.
Les desserts laissent rêveur : le tiramisu de fruits rouge est à se damner et arrive très bien à rivaliser avec le Trio de chocolat composé d’une glace au gâteau au choco, d’une pâte de gâteau au choco pas cuite, d’un brownie et d’une tuile au chocolat… ça faisait bien longtemps qu’on n’avait pas manger un dessert tout chocolat aussi bon !
Reste le vin, une sélection de vins d’exception au verre (un peu cher) et une autre de vins quotidiens extrêmement bons !
Bref, une très grande réussite, j’y retournerai !

Hot-dog à la saucisse de Morteau et au Mont d'Or

Hot-dog à la saucisse de Morteau et au Mont d'Or

Le croque-monsieur façon Jaja

Le croque-monsieur façon Jaja


Avec qui ?
Quelqu’un à épater !

Le bonus : Il paraîtrait que Guillaume Canet aurait des parts dans ce resto… L’espoir peut-être de l’y croiser !

Le Point noir : Un peu cher… certes. Et toujours complet, alors réservez !

Prix ? 17€ le hot dog façon Jaja.
Bon plan : le midi, formule à 16€ pour les chanceux qui ont le temps d’y aller déjeuner !

Où ?
3, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie.
Paris 75004

Le Floors : un bout d’US à Paris

8 Mai

L’ambiance : Avec sa devanture toute vitrée et ses néons, le Floors ressemble à un paquebot qui partirait faire la traversée transatlantique ! Et c’est bien joué, car passées les portes de ce temple du burger, on se trouve projeté de l’autre côté de l’océan ! Les trois étages de cette ancienne imprimerie ont été redécorés façon diner américain ! Une mise en jambe (bouche) plutôt agréable !


On y va pour ?
Tester un cheeseburger pardi ! J’ai choisi le bacon cheese burger, un classique ! Le résultat ? la cuisson de la viande est bonne, mais il y a un goût de brûler comme si la plaque de cuisson avait trop servie… le reste est réussi: tomates, salades, pickles, oignons rouge (peut-être un peu trop d’ailleurs), buns pas mal…
Bref, on m’avait tellement parlé de cette adresse que forcément j’ai été un peu déçue…

Le bacon cheese burger du Floors

Le bacon cheese burger du Floors

Avec qui ? Une bande de copains avec qui vous êtes perdus du côté de Barbès Rochechouart !

Le bonus : Le choix entre les frites, les oignons rings, la galette de pomme de terre…

Le point noir : Maintenant, je sais que je ne traverserai plus Paris pour aller manger un burger au Floors… par contre, si je suis dans le coin, pourquoi pas !

Prix : autour de 15€.

Où ?
100 rue Myrrha,
75018 Paris

Le QG : le repère du Burger à Boulogne

4 Mai

L’ambiance : Transférer un Diner américain dans un immeuble de plus de 500 ans, il fallait le faire et le résultat est étonnant : les murs épais en pierres apparentes contrastent avec le design contemporain et l’ambiance très new-yorkaise du lieu ! Rien n’est gâché par l’accueil convivial de l’équipe !

On y va pour ? C’est écrit en lettres rouges sur le store du QG : c’est « le repère du burger » ! Pas moins de 10 burgers à la carte, sans compter celui du mois ! J’ai choisi le très classique Bacon Cheese Burger qui n’est pas décevant : pain buns au sésame, grosse feuille de salade, tomates, oignons, viande parfaitement cuite, pickles et coleslaw servis on the side.
Les frites aussi, servies dans un cornet façon papier journal, sont excellentes !
A l’arrivée, le bacon cheese bruger du QG se défend et entre parmi mes burgers préférés !

Le bacon cheese burger du QG avec son cornet de frites

Le bacon cheese burger du QG avec son cornet de frites


bacon cheese burger qg boulogne

Il peut entrer dans le top 10 !

Avec qui ? Un(e) amateur(trice) de burger !

Le bonus : Les desserts qui valent le détour : le cheesecake est fameux !

Le point noir : C’est à Boulogne et pour les Parisiens intra-muros, c’est loin !

Prix : 14,50 € le Bacon Cheese Burger.

Où ?

7, rue de l’Eglise
92100 Boulogne-Billancourt

De Vinis Illustribus : la cave aux milles et une merveilles !

3 Mai

Il y a des lieux qu’on aimerait garder pour soi et puis, on finit par lâcher le secret parce qu’on est fière de connaître une telle adresse ! La cave De Vinis Illustribus fait partie de ces endroits là !

Nichée au coeur du 5e arrondissement, il faut grimper la rue de la Montagne Sainte-Geneviève pour pousser la porte de cette célèbre cave !
Ici, on vend du vin depuis au moins les années 1930 ! En effet, Jean-Baptiste Besse y avait ouvert sa cave. Le propriétaire actuel des lieux est Lionel Michelin, il est aux commandes de la maison depuis 17 ans.

Cave De Vinis Illustribus

Cave De vinis illustribus

Le lieu est tout en pierre et poutres apparentes mais il faut descendre à la cave pour être émerveillé ! Une grande salle sous des voûtes et des bouteilles de vin à perte de vue, mais pas n’importe lesquelles : un Romanée-Conty de 1976 côtoie un Margot de 1987 et un Petrus de 1975, plus loin, un cognac de 1893 nargue un armagnac de la même année… On l’aura compris la maison fait dans les vins d’exception : si vous cherchez un vin de l’année de votre naissance ou de celle d’un ami, un vin rare ou une bouteille de collection ? C’est chez De Vinis Illustribus qu’il faut se précipiter. En plus d’avoir accès à un siècle de vieux millésimes, Lionel Michelin et son équipe se font un plaisir de donner des conseils aussi bien aux connaisseurs qu’aux débutants.
Attention, ici, on vend du vin d’abord parce qu’il est bon, pas uniquement parce qu’il est vieux. Ainsi, lorsque Lionel achète des bouteilles, il se déplace toujours sur place pour voir les conditions de conservation, si elles ne sont pas bonnes, il ne proposera pas ces bouteilles à ses clients.

Lorsqu’on discute avec Lionel Michelin et sa femme, on comprend leur passion : le vin est leur vie, plus qu’une passion, c’est un sacerdoce auquel ils ont l’air de vouer même leur temps libre ! A les entendre, ils aiment également ce qu’on marie avec le vin : la bonne chaire ! Ainsi, si vous avez la chance de participer un jour à une dégustation autour de vieux millésimes chez eux, ils seront accompagnés des meilleurs fromages de Paris ( de chez le très célèbre Laurent Dubois), de la meilleure charcuterie… Un plaisir gustatif comme il en existe encore peu. Chez De Vinis Illustribus, le moindre détail a de l’importance !

Il ne faut pas nier que ces vieilles bouteilles peuvent être chères, mais ce passionné de vin, jury dans des dégustations, a une très belle sélection de vins pour tous les jours à des prix très raisonnables. Mention spéciale pour le vin Le désordre (que j’ai eu la chance de goûter !) !

De Vinis Illustribus
48 Rue de la Montagne Sainte-Geneviève
75005 Paris
01 43 36 12 12