Archive | janvier, 2011

Le Floréal : le bar-tabac transformé en resto underground !

20 Jan

L’ambiance : Le Floréal est un ancien Bar-tabac à la sortie du métro Goncourt. Il fallait faire confiance à la bande de Chez Jeannette, Sans Souci… pour le dépoussiérer ! Transformation réussie : le Floréal est maintenant un lieu à mi-chemin entre le dîner américain et la brasserie bien-tradi où il fait bon boire un coup ou manger sur le pouce avec sa bande !

Tables de bistrot et large bar côtoient banquettes en cuir rouge, juke-box et colonnes boules à facettes ! Un mélange original et détonnant complété par une sélection musicale pointue du rock aux classiques des années 80 en passant par quelques tubes de vieux et bon Rap… (parfois assurée par un DJ !)

On y va pour : le cheeseburger ! Attention, il est considéré par certains comme l’un des meilleurs de Paris… (mais comme personne n’est d’accord !) Viande parfaite, cuisson respectée, fromage au poil ! Et surout, au Floréal, pas de complexe, servi façon fast food, on jubile de le manger avec les doigts comme il se doit !

Avec qui ? Sa bande : on s’attable et on commande bières, cheese, grandes salades, cocktails…

Le bonus : Deux bonus pour le Floréal ! Bonus 1 : La liste des cocktails impressionnantes réalisés par un bartender direct from NY !

Bonus 2 : On peut prendre son cheeseburger, son hot dog… à emporter ! Un Mc Do version bonne bouffe !

Le point noir : L’adresse est encore à peu près confidentielle… dans 6 mois, victime de son succès, on s’y pressera comme au Sans Souci ou chez Jeannette !

Combien ? 14 euros le cheeseburger

7 à 10 euros le cocktail.

Où ? 73 Rue du Faubourg du Temple 75010 Paris
Publicités

Le Dali : élu meilleur hamburger du monde !

20 Jan

L’ambiance : Le Dali c’est le restaurant annexe du gastro du Meurice… Redesigné par Philipp et Ara Starck en 2008, l’œuvre fantasque du peintre, qui a séjourné dans l’hôtel d’où le nom du resto, plane sur le lieu : couleurs chaudes, chaise aux pieds en forme d’escarpins dessinée par Dali lui-même, fauteuils en peau de vaches… une foule de détails kitsch dans un océan de fauteuils néo-empire en satin blanc ou velours noir, de lampes dorées à la feuille… et oui, faudrait pas oublier qu’on est dans un palace !

On se rassure, rien de prétentieux… quoique !

On y va pour : Goûter la rolls du hamburger ! Et oui, le burger du Chef Yannick Alléno a reçu du New York Time la consécration en 2008 : meilleur hamburger du monde ! Mais rien d’exceptionnel : la viande est délicieuse, le pain buns légèrement croustillant, ketchup, tomates et laitue ont été remplacés par des sucrines et de l’iceberg (serait-ce donc ça le secret ? )… On goûte, on cherche mais on ne trouve pas…

Et une grosse déception : un hamburger, ça doit tâcher ! Cantine de Palace, service tiré à quatre épingles… bref, on ose pas y aller franco et damnation, on mange ce fameux burger à la fourchette et au couteau…

Hamburger du Dali

Hamburger du Dali

Avec qui ? Sa grande tante, sa grand-mère, son vieil oncle…

Le bonus : On pourra dire qu’on l’a goûté le fameux hamburger du Dali coupé en deux avec son cornet de frites au couteau.

Le point noir : Grrrr… service lent, hamburger pas à la hauteur de nos espérances et note très très salée…

Combien ? 36 € le hamburger…

Où ? Le Dali, Hôtel Le Meurice, 228 rue de Rivoli, 75001.